Le clavier chant de l’accordéon

Le clavier chant de l’accordéon

Accueil » Principe de fonctionnement » Présentation de l’accordéon » Le clavier chant de l’accordéon


D’une certaine manière, le clavier chant de l’accordéon (celui à la droite de l’accordéoniste sur lequel il va jouer la mélodie principale d’où son nom de clavier chant) est très proche du clavier du piano comme nous allons le voir de par sa disposition et également parfois son aspect.

Clavier chant d'un accordéon de concert

En effet, tout comme sur un piano, on retrouve généralement ce système des touches blanches et noires sur les accordéons de concert comme sur cette photo.

clavier piano

clavier chant de l'accordéon

Comme nous pouvons le voir sur ce schéma, le clavier chant est organisé de manière chromatique (c’est à dire que les notes se suivent par demi-ton) tout comme le piano. En effet, les notes se suivent obliquement (Do-Do#-Ré-Ré#-Mi…. )

A noter que si vous regardez bien, les notes Do et Fa sont quadrillées ce qui permet à l’accordéoniste de savoir où il est juste au toucher.
Enfin, il ne manque pas les bémols sur le schéma, il n’y figurent pas puisque qu’un Do# est un Réb en même temps (on parle d’enharmonie) enfin, il n’y a ni mi# ni si# puisqu’il n’y a qu’un demi ton entre mi-fa et si-do.

Les touches blanches sont les notes naturelles (do-ré-mi-fa-sol-la-si) et les touches noires, les notes altérées (les dièses et les bémols).

Schéma de la main droite d'un accordéon

Voici un schéma global du clavier chant, on retrouve 2 rangées complémentaires, ces rangées ont pour but de simplifier les positions de la main pour exécuter certains traits ou accords.